Billetterie Théâtre 14 : Réservez votre billet

PASS ParisOFFestival

PASS ParisOFFestival

Découvrez tous les spectacles du ParisOFFestival en bénéficiant de réductions tarifaires


Specimens

Specimens

  • Mer. 15 juil. de 11 h à 12 h + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Deux adolescents explorent les stéréotypes, les préjugés, les empêchements, les
appréhensions, les peurs, les envies, les élans, les sentiments qui les traversent et
tentent de comprendre qui ils sont, qui ils voudraient être, dans quel monde ils
vivent. LUI cherche le contact, veut aller vite dans la rencontre, ELLE, espère le grand amour,
attend le prince charmant.
Arriveront-ils à s'entendre, à s’exprimer, à s’apprivoiser, à se rencontrer? A travers
des jeux, des défis, des paris, des échanges intempestifs, ils se cherchent. Ils
apprennent à grandir, à quitter l'enfance et à entrer dans le monde de l'adolescence,
à deux pas de celui des adultes.
Avec un grand mystère à découvrir : l'amour.


(mon premier) C'est désir

(mon premier) C'est désir

  • Mer. 15 juil. à 14 h + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

De retour des enfers mu par un désir impétueux, Orphée se retourne pour voir
Eurydice. Il brave l'interdit et créée l'impossibilité d'un bonheur amoureux. Il ne vivra
pas avec son amour mais le monde en aura le souvenir éternel. Madame de Clèves
exerce la même folle liberté. Elle n'obéit pas aux prédictions de sa mère, aux
lamentations de son mari, aux injonctions de son amant, elle « préfère ne pas ».
Cette princesse refuse, cette femme n'appartient à personne, cette libertine ne cède
pas aux injonctions de jouissance immédiate, cette héroïne croit que l’existence lui
doit plus qu’un destin de courtisane. Elle exige le romanesque. Aujourd'hui, elle
ébranle les certitudes d'une comédienne et d'un régisseur. Ils prennent langue avec
le roman et font corps avec les désirs complexes, héroïques et quotidiens. La
princesse de Clèves est une sorcière et le plateau notre sabbat.


Ronce-Rose

Ronce-Rose

  • Mer. 15 juil. à 15 h 30 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

En portant à la scène Ronce-Rose, le roman d’Eric Chevillard, écrit sous la forme du
carnet intime d’une petite fille, les Indiscrets offrent une vision du monde régénérée
par le regard de l’enfance. Seul en scène, l’acteur de 55 ans Jean-Louis Baille, joue
avec délicatesse cette petite fille qui part dans le monde, à la recherche de son
gangster de père disparu depuis des jours, tout en tenant le journal de sa quête
éperdue.
Si Chevillard parvient, avec toute l’élégance de son style et de son humour, à faire
exister Ronce-Rose, ce n’est pas en singeant une prétendue langue d’enfant. Non, ce
qui la fait exister, c’est l’acharnement de l’auteur à nous offrir, avec la candeur et la
cruauté du chasseur de trésors, le regard étonné qu’elle porte sur les mystères du
monde et l’impertinence de son imaginaire à le réinventer.


Etienne A

Etienne A

  • Mer. 15 juil. à 17 h 30 + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Étienne A., 31 ans, termine son service de nuit à l’entrepôt Amazon de Saran, rentre
chez lui dans sa Citroën ZX Tonic et, comme tous les jours quand il s’endort, rêve de
cartons à expédier.
Son père a un problème à la hanche. Son ex-femme travaille chez Patàpain. Son fils
joue à cache-cache sous la plateforme de la voie d’essai de l’aérotrain. Et en cette
nuit de Noël, alors qu’ailleurs on termine la bûche et on ouvre ses cadeaux, Étienne
A. s’offre, pour la première fois, l’occasion de rêver sa vie autrement : il entre dans un
carton de l’entrepôt, s’y enferme et attend d’être expédié ailleurs.
Portrait poétique d’un homme ordinaire, Étienne A. donne parole à un invisible de
nos sociétés, condamné à accepter ce qu’on lui impose, à se taire et à continuer
malgré tout. Au milieu des colis, il cherche sa place.


Une goutte d'eau dans un nuage

Une goutte d'eau dans un nuage

  • Mer. 15 juil. à 19 h + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

Petit voyage théâtral sonore et délicat à travers une mousson d’été. C'est l'histoire vraie d'une jeune femme qui s'expatrie à Saigon et l'histoire des imaginaires qui l’entourent. La sensualité des paysages de Marguerite Duras et la violence ; celle de l'orage, celle de la guerre et celle - toute autre - de la modernité. Une histoire de transformation. Arriver là-bas à l'heure de la mousson, se retrouver submergée, être débordée de l'intérieur et se répandre dans le décor. Raconter le tourbillon de la ville électrique et les bruits de la jungle à sa porte. Respirer la densité de l'air et se demander qui de nous ou du paysage change le plus.


Le 32 - Cabaret de Curiosité

Le 32 - Cabaret de Curiosité

  • 15 et 16 juil. 2020 de 21 h 30 à 23 h
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Bienvenue au Théâtre de Madame Brune, où règnent le calme et la rigueur. Mais ce
soir, tout bascule, 3 artistes hauts en couleurs viennent troubler pour une nuit le
quotidien de la maitresse des lieux.
Entre humour, danse, effeuillage burlesque, drag-queen et chanson live, ils
entrainent le public dans une aventure incroyable et déjantée. L’hilarante Madame
Brune, bousculée dans ses habitudes, cédera-t-elle à ce trio infernal ?
Venez le découvrir et céder, vous aussi, à la tentation...
Le 32, un cabaret nouvelle génération où se bousculent paillettes, costumes et
humour, sur fond de découverte de l’autre. Mélanges de chansons originales et de
covers inattendues, de chanteurs.ses live et de lipsync de drag-queens, d’effeuillage
et d’humour, le 32 est né au 32 de la rue Thiers à Avignon de l’envie de créer, dans la
folie du festival, un moment de fêtes.
Réinventons-nous et amusons-nous en faisant un grand pied-de-nez à toutes les
idées reçues qui nous enferment l’esprit, qui nous empêchent de nous accomplir et
de nous rassembler.


Shifumi Plage

Shifumi Plage

  • Jeu. 16 juil. de 9 h 30 à 10 h 30 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

Shifumi Plage dure le temps d'une récréation, au bord de la mer. Bérengère, Lucile et Alexis jouent à Shifumi, mais au lieu d'opposer la pierre, la feuille et les ciseaux, ils les remplacent par leurs personnages préférés : par exemple Fumseck contre Flipper, ou bien Antoine Griezmann contre Le Petit Prince !
Pliages en papier, vidéo, bricolage et costumes approximatifs : tous les moyens sont bons pour représenter les personnages, et tous les moyens sont bons pour gagner. Même de faire voter le public ! Mais au fil des parties nos apprentis créateurs découvriront le plaisir de jouer ensemble plutôt que de s'opposer, et la compétition se fera compréhension, la lutte deviendra dialogue.


Moi, Malvolio

Moi, Malvolio

  • Jeu. 16 juil. de 11 h à 12 h 05 + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Moi, Malvolio est une partition pour un seul acteur, à la fois intelligente et burlesque, qui réussit l’exploit d’ouvrir une porte sur l’univers shakespearien, tout en restant du théâtre profondément inscrit dans son époque.


« Je me vengerai de vous et de toute votre meute ! »
Voici les derniers mots prononcés par Malvolio, majordome d’Olivia à la fin de La Nuit des rois, avant de disparaître à jamais.
Grotesque, caricatural, narcissique, Malvolio revient pour nous donner sa version des faits, celle du harcelé, la vision du looser, un homme outragé, blessé, prônant le retour à un ordre moral. Ceux que Malvolio déteste, ce sont les fêtards de La Nuit des rois, mais c'est surtout nous, public de théâtre. Pour que le combat de Malvolio contre le théâtre soit équitable, nous lui offrons le meilleur adversaire qui soit : le jeu. Le jeu avec le public et avec les codes du théâtre, le jeu avec la langue de Shakespeare et la langue actuelle. Si Malvolio veut se venger de nous, il n'en demeure pas moins un formidable personnage comique, et sa capacité à nous faire rire pourrait bien desservir son projet de vengeance.


Le Cas Lucia J. (un feu dans sa tête)

Le Cas Lucia J. (un feu dans sa tête)

  • Jeu. 16 juil. à 14 h + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Le cas Lucia J. tourne librement autour de la relation entre l‘écrivain James Joyce et
sa fille Lucia. Celle-ci apprend la danse auprès de chorégraphes importants de son
époque, puis abandonne cette pratique, tombe amoureuse du jeune Beckett,
assistant de son père, qui la rejette. Elle se perd, est soignée par de nombreux
médecins dont Jung, puis internée définitivement. Joyce, écrivant Finnegans Wake,
est persuadé qu‘au terme de cette oeuvre, Lucia retrouvera pleinement la raison.
Dans l‘esprit de son père, qui pense avoir « allumé un feu dans sa tête », elle se
confond avec son héroïne Anna Livia Plurabella.
Son rêve : « elle deviendrait le livre fait de toutes les langues, de toutes les paroles
mêlées, une danse du dedans ».


L'Ordre du jour, réactions en chaîne

L'Ordre du jour, réactions en chaîne

  • Jeu. 16 juil. de 15 h 30 à 16 h 40 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

L’Allemagne nazie a sa légende. On y voit une armée rapide, moderne, dont le
triomphe paraît inexorable. Mais si, au fondement de ses premiers exploits, se
découvraient plutôt des marchandages, et de vulgaires combinaisons d’intérêts ?
Du roman d’Éric Vuillard, Dominique Frot fait naître une performance structurée par
des moments de pur récit. Silences ponctués de sons, ou moments sonores
ponctués de silences. Ni poses, ni entractes, ces temps suspendus sont un espace
ouvert à disposition du public qui, selon chacun, pourra être un repos ou une
ressource, un écho personnel pour l’écoute, une lucidité silencieuse, des élans
d’interventions retenus, des prises de parole publique.


Sans effort

Sans effort

  • Jeu. 16 juil. de 17 h 30 à 18 h 50 + autres dates
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Sans effort est un spectacle fondé sur l'absence rigoureuse d'écriture et d’archivage.
Tout au plus est-il permis de révéler ici l’existence d’une sorte de poème de tradition
orale, aux origines peu identifiables, transmis sur plusieurs générations, dans lequel il
est question d'une petite communauté isolée ayant justement la particularité d'avoir
abandonné l’écriture… mais aussi d'avoir découvert une plante psychotrope…
Sur scène il y a un acteur amateur qui n'est pas vraiment là, un duo d'interprètes qui
disent en même temps les mêmes mots, de la musique indolemment jouée sur des
instruments à une seule corde, et des problèmes divers.


Frigide

Frigide

  • Jeu. 16 juil. de 19 h à 20 h 10 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

M., star déchue de l’underground pédé, ne croit plus en rien ni personne. Rejeté, exclu,
reclus ; il a trouvé refuge dans sa tanière. La peur des autres et de leur normalité
l’empêche de sortir. Il n'a plus la force de lutter. Il sera ce qu’il est : seul.
Dans sa grande générosité perverse, sa mère lui offre un Frigo qui deviendra une
fenêtre ouverte vers ses démons. S’engage alors un combat schizophrénique dans
lequel M. affrontera une capitaine de majorettes, l'avocat Juan Branco, sa psy, sa mère,
son nain ougandais...
Frigide est un seul en scène délirant qui tire son inspiration du Frigo de Copi. Cette libre
interprétation rend hommage à ce fan de rats et de talons hauts en dévoilant nos
monstres intimes pour leur rendre leur liberté.
Dans cette performance hilarante et décalée, Malkhior et la compagnie VoulezVous?
donnent naissance à une créature exubérante et interrogent notre regard sur ces
minorités qui, grâce à leur différence, aident l'humanité à avancer.


BIF TEK

BIF TEK

  • Mer. 15 juil. de 9 h 30 à 0 h 30 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

Rose Beef et Pazz Teck – deux clowns gauches et téméraires – endossent le rôle et les costumes des acrobates, jongleurs et autres dresseurs de fauve du Cirque de la Langouste. Elles vous ouvrent les portes sur un monde de bric et de broc et vous embarquent pour une aventure clownesque, pleine de facéties.
BIF TEK se joue des rapports de force entre Rose, chef autoritaire et malicieuse, et Pazz, son acolyte maladroite et bonne poire. D’ailleurs, il faut le reconnaître, dans BIF TEK, on se fend la poire. Dans l’univers traditionnel du cirque, entre clowns, théâtre d’objets ou théâtre d’ombre, BIF TEK emmène les enfants dans un imaginaire merveilleux et amuse les adultes par l’accumulation des situations absurdes proposées.


Ultra-Girl contre Schopenhauer

Ultra-Girl contre Schopenhauer

  • 17 et 18 juil. 2020 à 21 h 30
  • Gymnase Auguste Renoir - Paris

Lyon. Début des années 1980. Edwige, une jeune traductrice, a grandi en rêvant aux
destins extraordinaires des superhéroïnes de comics américains. Ce n’est donc pas
un hasard si elle travaille pour un éditeur de bandes dessinées, qui a la charge
d’adapter en français les aventures de l’intrépide et sensuelle Ultra-Girl.
Ballet parlé, chanté, chorégraphié, Ultra-Girl contre Schopenhauer associe le
quotidien ordinaire de la trentenaire aux scintillements d’un univers hollywoodien
utopique.
Plein de peps et de second degré, ce premier spectacle de Cédric Roulliat met en
perspective l’identité et la construction de soi. Souvenirs intimes, playbacks effrénés,
interludes musicaux… L’esprit d’Edwige nous ouvre les sentiers de ses jardins
secrets. Il dévoile le joyeux tintamarre de ses voix intérieures.


Dans la solitude des champs de coton

Dans la solitude des champs de coton

  • 31 et 1er août 2020 de 22 h à 23 h
  • Stade Didot - Paris

Pièce pour 2 comédiennes, un dispositif électroacoustique au casque et dans un stade de foot !


Bernard-Marie Koltès met en scène un dealer et son client. Deux femmes, étranges et étrangères, entraînées dans la violence du désir. Ne se dévoilant qu’à demi-mot, chacune est possédée par le besoin de prendre le pouvoir sur l’autre et de jouir de sa défaite. Elles n’ont pour seules armes que l’espace à occuper, la parole et le silence. L’intérieur de l’autre, qu’il s’agit d’obliger à se dévoiler, à se mettre à nu. En poussant son adversaire à désirer, c’est la mort symbolique de l’autre qu’elles poursuivent.


Lorsque cette transaction du désir est portée par deux femmes, le questionnement de la relation à l’autre offre un autre versant. Et avec les splendides et singulières Anne Alvaro et Audrey Bonnet, un versant vertigineux.


Luna Silva & The Wonders

Luna Silva & The Wonders

  • Sam. 19 sept. de 20 h 30 à 23 h

Luna est sa musique : des racines aux ramifications multiples proposées comme une évidence. C’est une musique métissée : anglais, français et espagnol portent les émotions, la quête de spiritualité ou les revendications sociales de cette jeune femme. Le résultat : une voix chaude et profonde surfant sur des compositions instrumentales au rythme impeccable.
Au Théâtre 14, elle prévoit d'occuper tout l'espace, une invitation au voyage, où tout serais possible. Luna Silva & the Wonders est une expérience captivante.


blablabla

blablabla

  • Mar. 10 nov. de 19 h à 19 h 55 + autres dates
  • Théâtre 14 - Paris

Co-réalisaton Festival d'Automne à Paris.


Joris Lacoste et Emmanuelle Lafon propose de continuer l'exploration de leur "Encyclopédie de la parole"avec blablabla conçu à partir d'enregistrements sonores de toutes sortes, et destiné à un public de 7 à 107 ans. le spectacle fait se succéder dans une même bouche une centaine de de paroles aux timbres, inflexions, accents et rythmes les plus variés. Découvrez le chef de train qui nous accueille à bord de son TGV, Mrs McGonagall et Poudlard, la reine de coeur qui veut couper des têtes, une youtubeuse présentant ses animaux de compagnie...
Soutenue par un dispositif sonore développé par l'IRCAM, l’interprète transforme sans cesse sa voie et fait surgir foule de personnages et donne à entendre le spectacle inouï des usages et pouvoirs de la parole humaine.